ORIGINE DU WING CHUN

L'origine du Wing Chun Kung Fu se situe pendant la période de répression de la dynastie Ching, il y a plus de 250 ans. A cette période, 90% de la population qui était des hans, était dirigée par une minorité, les mandchous. Ils instaurèrent des lois très injustes pour les hans, par exemple, dès le plus jeune âge, une fille han devait avoir les pieds bandés pour être totalement dépendante de sa famille ou de son mari lorsqu'elle serait adulte. Ils n'avaient pas le droit d'accéder à des postes gouvernementaux. Les mandchous créèrent de lours impôts destinés aux hans. ils n'avaient pas le droit de s'entraîner au Kung Fu, cependant le gouvernement mandchous adopta la culture han. Par ce fait, ils respectaient le Temple Shaolin comme sanctuaire bouddhiste.

Lorsque toutes les armes furent hors la loi, les hans commencèrent à s'entraîner secrètement dans le Temple Shaolin. Le Temple devint par conséquent un endroit secret où les gens s'entraînaient aux styles classiques de kung fu qui demandaient une vingtaine d'années avant de les maîtriser.

shaolin-temple.gif

Pour développer une nouvelle forme, qui prendrait moins de temps à maîtriser, cinq grands maîtres se réunirent pour faire le point de leur art respectif. En choisissant les meilleures techniques de ces styles, ils développèrent un système qui pouvait être maîtrisé en 5 ans. Cependant, avant de pouvoir mettre en pratique ce nouveau système, le Temple fut pillé et incendié par les Mandchous.

Ng Mui, une none, fut la seule rescapée des 5 grands maîtres. Elle transmit son savoir à une jeune orpheline, Wing Chun. Ce nom signifie: "espoir pour le futur". Par la suite, Wing Chun transmit son art à son mari. Au fil des ans, ce style fut connu sous le nom de Wing Chun et fut transmis à des élèves soigneusement sélectionnés.

SYSTEME

Caractéristiques:

  • Développé par une femme 

  • Simple et facile à apprendre 

  • Evacue le stress 

  • Enseigne le traitement des blessures sportives 

  • Enseigne l'utilisation des deux bras simultanément 

  • Développe les réflexes grâce au Chi Sao 

  • Le Kung Fu interne utilise une respiration énergétique efficace 

  • Convient aux personnes qui ne veulent pas utiliser de force brute 

  • Le principe de l'utilisation des deux bras est étendu aux couteaux papillons 

  • Utilise des frappes linéaires (on peut effectuer jusqu'à 8 frappes par seconde) 

  • Utilise les points de pression pour rendre les techniques de frappes plus efficaces

  • Shil Lim Tao: "forme de la petite idée". Cette forme est pratiquée de façon statique, elle a pour but d'appréhender la théorie du centre, de développer sa concentration, de travailler la respiration abdominale, de posséder un bon enracinement et de développer son énergie. C'est sans aucun doute la forme la plus importante du système.  

  • Chum Kil: " faire le pont". Cette forme nous enseigne les déplacements afin de pouvoir garder le contact avec notre adversaire et d'être en position favorable, que ce soit en attaque ou en défense. L'important est donc de coordonner les techniques de blocages ou de frappes avec les déplacements, et de trouver les bons angles.  

  • Bil Jee: "les doigts qui transpercent". Cette forme permet de développer l'art des frappes avec les doigts mais aussi avec les coudes. Cette forme permet d'avoir une meilleure compréhension des frappes.

gm cheung.jpeg

Formes ou Tao: 

Le Wing Chun compte 6 formes: 3 à mains nues (Shil Lim Tao, Chum Kil, Bil Jee), 1 forme au mannequin de bois et 2 formes avec armes (couteaux papillons, et bâton long). ​

L'enchaînement des 108 mouvements

au mannequin de bois:

Le mannequin de bois est un partenaire idéal pour apprendre à developper, parfaire et maîtriser ses techniques. Le mannequin est immobile, ce qui permet de travailler avec précision les déplacements, ce qui est sans doute le plus important avec le mannequin de bois. On y développe aussi sa coordination. L'avantage réside aussi dans le fait que nous pouvons frapper sans avoir peur de lui faire mal! Donc cela permet de travailler la puissance de ses frappes. Dernier point qui a son importance: cela permet de renforcer ses avant-bras. Il convient cependant de travailler toutes les techniques sur un partenaire également pour ne pas prendre l'habitude de travailler avec quelque chose d'immobile.

wooden.jpeg
butterfly.jpeg

Forme des couteaux papillons :

ces couteaux doivent mesurer exactement la longueur de son propre avant-bras afin de pouvoir exécuter certains mouvements sans se blesser. L'utilisation est voisine du Wing Chun à mains nues, c'est pourquoi on dit que c'est simplement une extension des bras. Par conséquent la pratique, les principes restent les mêmes. C'est sans aucun doute l'arme la plus destructrice.

Bâton long ou Dragon Pole:

bâton qui mesure aux alentours des 2m10. Il a l'avantage d'une part de sa longueur et d'autre part de ses attaques linéaires combinées à de petits mouvements circulaires en défense. Cette technique associé à un excellent jeu de jambes permet de pouvoir être hors de portée puis à bonne distance d'attaque facilement.

dragonpole.jpeg